Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; eZINI has a deprecated constructor in /homepages/0/d315429502/htdocs/vaudais/www/lib/ezutils/classes/ezini.php on line 44

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; eZTextCodec has a deprecated constructor in /homepages/0/d315429502/htdocs/vaudais/www/lib/ezi18n/classes/eztextcodec.php on line 22
Le coup de gueule de Jon Stewart contre le chantage à l’antisémitisme - Le crapaud Déchainé - VAUDAIS.NET

Le crapaud Déchainé

Le coup de gueule de Jon Stewart contre le chantage à l’antisémitisme

Article
tous le monde

24/11/2014 19h23

vues
691

Le célèbre présentateur du Daily Show y est allé d’un très limpide « qu’ils aillent se faire enculer », destiné à toutes les personnes qui le qualifient de juif antisémite, de juif qui se déteste, ou encore de kapo à cause de ses critiques à l’égard d’Israël.

« Qu’ils aillent se faire enculer », a-t-il lancé dans un moment de colère évident.

Ce n’est pas d’un ton léger qui lui sied si bien dans ses sorties satiriques, ni dans un élan de rage simulée couverte par les rires du public qu’il a effectué cette déclaration. C’était tout simplement et sincèrement l’expression brute d’une vexation lors d’un entretien avec Jon Dekel. Des propos destinés aux juifs qui l’ont qualifié d’antisémite, de juif qui se déteste, ou encore de kapo, et ce en raison des critiques qu’il a formulées à l’encontre d’Israël dans The Daily Show.

Ce coup de gueule n’est pas sorti de nulle part au cours de l’interview de Dekel, réalisée dans le cadre de la sortie du film de Stewart, Rosewater. Ce coup de gueule, c’est le fruit d’une série de questionnements au cours desquels Stewart a abordé les attaques dont il est victime de la part de la communauté juive étasunienne pour avoir parlé d’Israël en toute honnêteté dans son émission télévisée, et pour avoir eu la témérité de mettre en lumière les exactions d’Israël.

Ce sont les mêmes attaques dont j’ai [ndt : David Harris-Gershon, membre du site Daily KOS] été victime à répétition, à la fois suite à mes propres critiques de l’État d’Israël et aussi après ma réconciliation avec une famille palestinienne et un évènement terroriste. Ce sont les mêmes attaques dont sont victimes de plus en plus de juifs engagés, des juifs actifs en Israël et qui désirent briser le tabou concernant les exactions d’Israël. Bien entendu, quiconque critique Israël de nos jours est victime d’attaques similaires, de Steven Salaita à Conflict Kitchen.

« Un antisémite était auparavant quelqu’un qui n’aimait pas les Juifs. À présent, c’est quelqu’un qui est haï par les Juifs. » – Joseph Sobran

Cependant, en tant que juif, Stewart s’est passionnément focalisé sur les attaques faites à son encontre par des personnes de confession juive. Par ses paroles, il a exprimé une consternation et une mise au point si limpide que j’ai senti qu’il parlait non seulement en mon nom, mais aussi au nom des innombrables juifs qui ont critiqué Israël et qui ont payé le prix fort pour cela.

Rétorquant ainsi au concept selon lequel les institutions juives « pro-Israël » et les juifs extrémistes bellicistes jugent de votre taux de judéité en fonction de vos opinions politiques, c’est-à-dire de votre propension à soutenir avec ferveur le gouvernement israélien, Stewart n’y va pas par quatre chemins :

Je trouve cela très intéressant. Des gens veulent définir qui est juif et qui ne l’est pas. Et c’est normalement une chose que font les personnes qui ne sont pas juives ; or, désormais, ce sont des juifs qui le font… Vous n’êtes plus libres de pratiquer votre confession juive de la façon dont vous l’entendez. Je n’aurais jamais cru que des frères de confession soient capables de cela. Je trouve cela très triste, honnêtement.

Jon Stewart, animateur de The Daily Show

L’analyse de Stewart est très juste. Comme je l’ai écrit par le passé, l’amalgame entre Israël et tous les juifs, ce qui est déjà en soi un acte antisémite, est devenu le fer de lance du discours pro-israélien. Israël est considéré comme LE pays juif au sein des nations par ces gens, ce qui signifie que quiconque critique ou condamne les agissements d’Israël est, par définition, une personne qui attaque le peuple juif. Au sein de la communauté juive, cela signifie que quiconque, même moi qui suis un enseignant et un écrivain juif, peut être non seulement considéré comme antisémite, mais peut aussi être puni en tant que juif, mis au ban de sa propre communauté, digne d’être exilé.

Concernant ce sujet, il m’arrive de me laisser emporter par mes émotions. C’est ce qui est arrivé également à Stewart lorsque Dekel lui a demandé si le fait de critiquer Israël ne faisait pas de lui non seulement une personne moins juive, mais carrément un ennemi déclaré du peuple juif. Remarquez l’émotion de Stewart qui va crescendo dans sa réponse :

Comment ça « moins juif » ? Comment ça ? C’est un procédé fasciste. Tout comme l’idée que d’autres juifs se permettent de juger de votre niveau de judéité. Comment osent-ils ? Comme s’ils étaient les seuls à connaître la parole de Dieu et à la répandre de par le monde. C’est indécent. Et ils auront à en répondre un jour ou l’autre avec le Tout Puissant. J’ai toujours envie de répondre aux gens, lorsque ceux qui me considèrent antisémite et viennent me voir pour me dire : « Je voudrais qu’Israël soit un État paisible où règne la sécurité. Et vous ? » Et bien disons que nous voulons la même chose, mais que nous ne sommes pas d’accord sur la façon d’atteindre cet objectif. C’est incroyable, les conneries qu’il faut se farcir. Des gens à la TV parlent de moi comme des juifs qui aidaient les nazis à amener les autres juifs vers les fours. J’ai perdu de la famille dans l’Holocauste, et je… Qu’ils aillent se faire enculer ! Comment osent-ils ?

Jon Stewart

En effet, comment osent-ils ?

Ces personnes, qui sont habituellement des gens tout à fait rationnels, parfois même profondément de gauche ou progressistes, deviennent soudain profondément haineux et irrationnels lorsqu’il s’agit d’Israël. Et cette irrationalité provient de la peur. La peur développée par une histoire de traumatisme. La peur née dans le sillage de l’Holocauste. La peur liée à la survie existentielle d’Israël, la ligne de vie métaphorique des juifs étasuniens et des juifs de la diaspora, qui craignent constamment qu’on leur retire le tapis sous les pieds.

Sur ce point, Stewart y est allé de sa considération la plus poignante :

Je pense que leur irrationalité provient d’une tromperie. Le danger de l’oppression, ce n’est pas uniquement de faire partie des opprimés, c’est surtout de devenir soi-même un oppresseur.

Jon Stewart

C’est précisément la raison pour laquelle je dénonce l’occupation israélienne, l’expansion colonialiste, ainsi que les organisations juives qui restent muettes et impassibles alors que le pays devient un véritable État d’apartheid.

Je refuse de me taire alors que ceux qui furent opprimés par le passé, mon peuple, deviennent des oppresseurs.

...

Article de David Harris-Gershon pour Daily KOS , traduit par Fabio Coelho pour Croah.fr

Source : http://croah.fr/corbeau-dechaine/le-coup-de-gueule-de-jon-stewart-contre-le-chantage-a-lantisemitisme/

VAUDAIS.NET (association loi 1901) a pour but de promouvoir le réseau social et artistique des habitants de la ville de Vaulx-en-Velin par les nouvelles technologies et des événements... Ce site est un espace virtuel d'expression libre et gratuit conçu par et pour les Vaudais, dédié à tous au delà des frontières et au réseau universel des habitants de la ville de Vaulx-en-Velin. Ce site à pour vocation d'être un service de partage de médias et d'informations.

Connexion © ElfeNoir