Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; eZINI has a deprecated constructor in /homepages/0/d315429502/htdocs/vaudais/www/lib/ezutils/classes/ezini.php on line 44

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; eZTextCodec has a deprecated constructor in /homepages/0/d315429502/htdocs/vaudais/www/lib/ezi18n/classes/eztextcodec.php on line 22
Karachi : l'État attaqué pour "faute lourde" - "le journal vaudais qui agite la terre" - VAUDAIS.NET

"le journal vaudais qui agite la terre"

Karachi : l'État attaqué pour "faute lourde"

Article
tous le monde

17/02/2014 21h17

vues
660

La famille d'une victime de l'attentat de Karachi en 2002, qui avait fait 15 morts, a attaqué l'État vendredi pour "faute lourde" en visant un dysfonctionnement dans l'enquête de l'ancien juge Bruguière, a-t-on appris des avocats. Comme l'a révélé Le Monde, cette assignation au civil vise le fait que Jean-Louis Bruguière, qui a dirigé l'enquête pendant plusieurs années, n'avait pas versé au dossier une pièce susceptible d'affaiblir la thèse qu'il privilégiait, celle d'un attentat islamiste d'al-Qaida. Il s'agissait du rapport d'une autopsie réalisée sur le corps d'un supposé kamikaze, quelques jours après l'attentat du 8 mai 2002 contre un bus transportant les victimes, exposent les avocats, Me Jean-Pierre Versini-Campinchi et Me Anne Battini, dans leur assignation. Or, selon les avocats, la position debout du corps lors de l'explosion, soulignée par l'autopsie, démontrait que l'homme ne s'était pas fait exploser au volant d'un véhicule, contrairement au mode opératoire d'al-Qaida et à la thèse avancée par les autorités pakistanaises.Cette omission avait déclenché une polémique et le juge Marc Trévidic, qui avait succédé à Jean-Louis Bruguière, avait interrogé son prédécesseur. Jean-Louis Bruguière avait nié avoir eu connaissance de ce rapport d'autopsie, que deux médecins légistes avaient pourtant affirmé lui avoir remis, justificatif du dépôt à l'appui. "Le fait que ce rapport d'autopsie n'ait jamais été (versé) au dossier par monsieur Bruguière, ni qu'aucune mention concernant son existence n'ait été inscrite, constitue une faute lourde du magistrat instructeur, puisqu'il s'agissait d'une pièce fondamentale", écrivent les avocats. "En ne cotant pas le rapport d'autopsie, monsieur Bruguière n'a pas permis aux parties civiles et/ou à toutes les autres personnes concernées par l'enquête de réorienter celle-ci sur la piste actuelle d'un attentat d'origine politico-financière, lié à l'existence de rétro-commissions à l'occasion de la vente au Pakistan de sous-marins militaires" en 1994, ajoutent-ils. Cette piste est suivie par le juge Trévidic, qui poursuit l'enquête. 

La famille d'une victime fait valoir que l'ancien juge Jean-Louis Bruguière n'a pas versé au dossier une pièce capitale.

Dans le volet financier de l'affaire, plusieurs proches d'Édouard Balladur, alors Premier ministre, ont été mis en examen. Les juges, qui ont terminé leurs investigations, ont demandé que la Cour de justice de la République (CJR) enquête sur les rôles de l'ancien chef du gouvernement et de son ministre de la Défense François Léotard. Selon les avocats, la responsabilité de l'État doit être engagée du fait des "errements" de Jean-Louis Bruguière. Au total, 200 000 euros sont réclamés pour le préjudice. Des familles de victimes avaient déjà déposé une plainte contre Jean-Louis Bruguière, au pénal, pour faux témoignage et entrave à la justice. Le parquet de Paris avait classé sans suite. Parmi les 15 victimes de l'attentat figuraient 11 salariés français de la DCN.

VAUDAIS.NET (association loi 1901) a pour but de promouvoir le réseau social et artistique des habitants de la ville de Vaulx-en-Velin par les nouvelles technologies et des événements... Ce site est un espace virtuel d'expression libre et gratuit conçu par et pour les Vaudais, dédié à tous au delà des frontières et au réseau universel des habitants de la ville de Vaulx-en-Velin. Ce site à pour vocation d'être un service de partage de médias et d'informations.

Connexion © ElfeNoir