Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; eZINI has a deprecated constructor in /homepages/0/d315429502/htdocs/vaudais/www/lib/ezutils/classes/ezini.php on line 44

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; eZTextCodec has a deprecated constructor in /homepages/0/d315429502/htdocs/vaudais/www/lib/ezi18n/classes/eztextcodec.php on line 22
On ne gaze pas ? On réprime, on bombarde, on torture mais on ne gaze pas ? Le conflit a fait plus de 100.000 morts mais ceux qui sont intolérables... - "le journal vaudais qui agite la terre" - VAUDAIS.NET

"le journal vaudais qui agite la terre"

On ne gaze pas ? On réprime, on bombarde, on torture mais on ne gaze pas ? Le conflit a fait plus de 100.000 morts mais ceux qui sont intolérables ce sont les 1.000

Article
tous le monde

31/08/2013 9h58

vues
615

Bachar el-Assad n’est pas un petit garçon que l’on réprimande. Les généraux qui forment le noyau dur du régime ne sont pas des garnements à qui l’on tape sur les doigts pour qu’ils se tiennent tranquilles. Et pourtant, de Washington à Paris, le mot qui revient est le même : "punir". Il faut "punir" ceux qui ont donné l’ordre infâme de gazer des civils a dit François Hollande. L’objectif est de sanctionner, pas de renverser le régime, répètent à la Maison blanche les conseillers de Barack Obamavidemment pas, répondent agacés les diplomates à qui vous posez la question. Si l’on restait les bras croisés, que ne lirait-on pas dans les journaux ?! La France a déjà tourné le dos à ce régime, elle soutient la rébellion politiquement et militairement. On ne peut pas faire un procès en indifférence. Dans ce cas, poursuit-on pour essayer de mieux comprendre, la volonté derrière ces efforts est que le régime tombe. "Bachar doit partir", entend-ton régulièrement. Mais alors pourquoi dire à Washington que l’on ne veut pas renverser le régime ? Sans doute Obama ne veut-il pas se mettre dans les pas de G. Bush et affirmer haut et fort qu’il va lui-même faire la police et le ménage à Damas. Même si au fond, chacun espère que l’impact de ces frappes permettra à la rébellion de prendre l’avantage.
Mais imaginez que non. Que se passerait-il ? L’adage dit "ce qui ne tue pas renforce". Si l’objectif n’est pas de changer le régime à Damas, il faut se préparer à ce que une fois les frappes passées, la Russie se sente libre de livrer tout l’armement dont rêve le régime syrien. Les missiles sol-air qui lui garantiraient un parapluie au-dessus de sa tête, et bien plus encore. Qui irait les blâmer ? Les Américains, les Français, qui auront bombardé sans résolution de l’ONU, sans cadre légal ? Ce serait un peu fort.
Une fois la foudre tombée, une fois la punition, la correction donnée, rien n’exclu que Bachar el-Assad en ressorte encore plus fort et son régime encore plus soudé...

VAUDAIS.NET (association loi 1901) a pour but de promouvoir le réseau social et artistique des habitants de la ville de Vaulx-en-Velin par les nouvelles technologies et des événements... Ce site est un espace virtuel d'expression libre et gratuit conçu par et pour les Vaudais, dédié à tous au delà des frontières et au réseau universel des habitants de la ville de Vaulx-en-Velin. Ce site à pour vocation d'être un service de partage de médias et d'informations.

Connexion © ElfeNoir